FORMATION
ven 18 Juin 2021 - sam 19 Juin 2021

Villers le Bouillet
Rue de Waremme, 108
4530 Villers le Bouillet

Horaire 9h00 à 17h00

 

 

Inscription : 475€
Etudiant : 430€

Contenu de la formation

Jour 1 :

  • Rappels généraux sur le système musculosquelettique, 
  • L’omniprésence du tissu conjonctif : anatomie, physiologie, physiopathologies et implications neurophysiologiques.
  • La ténofibrolyse diacutanée : Historique : « Du MTP aux crochetages ».
  • L’ «Ekman therapy » et ses dérivées, 
  • Principes physiologiques appliqués, l’importance de l’organisation fibro-tendineuse et de ses dysfonctions… adhérences, pertes de mobilités tissulaires etc…, 
  • Descriptions de la technique de crochetages, les indications et contre-indications et les limites thérapeutiques de ces fibrolyses. 
  • Pratique : Les abords des principales pathologies de la ceinture scapulaire et du membre supérieur.

Jour 2 :

  • Principaux rappels du 1er jour.
  • Pratique : Les abords des principales pathologies du tronc, de la ceinture pelvienne et du membre inférieur.
 

Formation destinée aux :

Kinésithérapeutes
Ergothérapeutes
Médecins

 

 

Formateur(s)

Michel Kestens

  • Licencié en Kinésithérapie (ULG)
  • Maitre Assistant à la Haute Ecole de la Province de Liège André Vésale

Infos pratiques

Par l’envoi de votre coupon, votre inscription est prise en compte.


N’oubliez pas une tenue adaptée pour les ateliers pratiques
Le repas de midi est compris !


En cas d’empêchement, merci de nous prévenir 1 semaine avant la date de formation.
(dans le cas contraire, un forfait de 50 € TTC sera facturé).

 

 

Tenofibrolyse diacutanée (crochetage)

2 journées indissociables - Membres supérieurs et inférieurs

Cours accrédité Pro-Q-Kine : 20 unités de formation continue (UFC).

Le kit de 4 crochets est compris dans le prix !

« Du MTP aux crochetages » 

Le Docteur James Henry Cyriax (1904 – 1985) fut l’un des pionniers de la médecine orthopédique. 

Selon ses principes, un très grand nombre de lésions de l’appareil locomoteur ne reçoivent pas un diagnostic précis et définitif et, donc, ne reçoivent pas non plus un traitement adéquat. Les patients atteints par ces lésions sont souvent « laissés pour comptes » et cela a attisé son intérêt, le poussant à mettre au point une procédure diagnostique claire pouvant déboucher sur un traitement spécifique de qualité.

Les traitements qu’il a proposé reposent sur des concepts biomécaniques basiques et sur la normalisation des fonctions des différents tissus conjonctifs. Il met rapidement en avant l’importance des tissus fibreux dans l’organisme et démontre la nécessité de conserver une bonne mobilité tissulaire. Il puisse ses inspirations dans différents domaines de la médecine orthopédique. Dans la décennie des années 1940, il « codifie » certains types de traitements physiques comme des concepts manipulatifs, parfois controversés à l’heure actuelle, mais également toute une série de principes élémentaires de tractions articulaires dirigées et d’étirements capsulaires. C’est également à cette époque qu’il invente, ce qui fait toujours à l’heure actuelle, l’essentiel de sa réputation, le Massage Transversal Profond ou MTP.

Le MTP est antalgique via son effet mécanique et la création des courants piézoélectriques qu’il enclenche permettant, de ce fait, une activation de l’élimination des toxines inflammatoires. L’hyperémie consécutive à ces frictions répétées ajoute ses effets à ces visées anti-inflammatoires par l’augmentation locale de l’afflux sanguin. Enfin, ce massage spécifique assouplit toutes formes de fibroses et d’adhérences, génératrices de pertes de mouvements tissulaires, elles-mêmes entraînant un surplus de douleurs.

Appelée souvent « technique de crochetages »,  la ténofibrolyse diacutanée  (Ekman therapy ») est,  quant à elle, née dans les années 70 à l’initiative d’un  kinésithérapeute suédois du nom de Kurt Ekman.

Elève de Cyriax, travaillant dans la même clinique que son mentor, il est à l’origine de ce concept de crochetage.

Mr Ekman, quelque peu frustré par les limites palpatoires du MTP, met progressivement au point une série de crochets et une technique de travail spécifique lui permettant d’atteindre des adhérences et des dépôts de petites tailles, localisés dans les plans de glissement difficilement accessibles aux doigts. L’utilisation de crochets adaptés permet, en outre, une grande économie énergétique pour le praticien. 

Cette technique repose sur les principes du MTP de Cyriax et est indiquée dans de nombreuses affections d’étiologies mécanique, vasculaire, métabolique et neurologique. 

Inscription

Tenofibrolyse diacutanée (crochetage)

2 journées indissociables - Membres supérieurs et inférieurs

Inscription par téléphone

Vous pouvez également vous inscrire
par téléphone au
O4 268.01.90